On dit souvent que la femme est la moitié de la société. Elle joue un rôle primordial dans la préparation des générations à venir. Actuellement, elle jouit des mêmes droits que l’homme. Or, dansla Boîte à merveilles de Ahmed Sefrioui, le lecteur est confronté à une figuration souvent négative de la femme marocaine.

D’abord, la femme est superstitieuse.La Chouafa (tante Kanza) est visitée surtout par des femmes. Lala Aicha propose à Lalla Zoubida d’emmener l’enfant Sidi Mohamed à Sidi

IL TE RESTE 69% DU CONTENU À LIRE, TU DOIS TE CONNECTER POUR LE TÉLÉCHARGER