Chaque année universitaire, les universités marocaines accueillent des milliers de bacheliers. Ces derniers se trouvent face à une nouvelle vie : des amphis bondés, un rythme assez différent de celui du lycée, de nouvelles matières ! Bref, les débuts à l’université sont difficiles. Pour cette raison, 9rayti.Com pense aux nouveaux bacheliers et met à leur disposition des informations pratiques et utiles  pour bien comprendre le système universitaire.

Quelles sont les différences entre les facultés et les écoles supérieures?

Les facultés et les écoles supérieures sont des établissements d’enseignement supérieur liés aux universités et reconnus par le Ministère de l’enseignement supérieur. Ex: l’Université Cadi Ayyad de Marrakech regroupe onze établissements universitaires dont six sont des facultés et cinq sont des écoles supérieures.

Les facultés et les écoles supérieures ont le même système éducatif (semestres, modules…), mais avec quelques différences:

  • L’admission aux écoles supérieures se fait par sélection sur dossier, suivie d’un concours et/ou un entretien.
  • L’accès à la plupart des facultés est sans conditions, il faut juste avoir son bac quelle que soit la mention.
  • Le nombre de places aux écoles supérieures est limité par rapport aux facultés
  • Les facultés offrent des diplômes universitaires: DEUG, licence, master et doctorat.
  • Les diplômes des écoles supérieures: diplôme d’ingénieur, DUT, diplôme des grandes écoles de commerce, etc.

N.B : Dans les facultés de médecine et de pharmacie et de médecine dentaire, la sélection des candidats s’effectue en deux étapes : examen du dossier suivi d’un concours d’accès.

Organisation des études à l’université

En général, l’année universitaire est divisée en deux semestres d’études, S1 et S2. Le système modulaire est appliqué aux universités au Maroc. Chaque semestre contient un nombre déterminé de modules, constitués d’une ou de plusieurs matières cohérentes entre eux.

Voici quelques informations sur l’organisation des études à l’université :

Emploi du temps : 

L’emploi du temps à l’université est moins chargé qu’au lycée. Il varie d’un semestre à l’autre et d’une semaine à l’autre selon les séances des TD et des TP. Durant la semaine des examens, les facultés et les écoles supérieures remplacent les emplois du temps par des plannings des examens.

Matières : 

Les matières enseignées à l’université sont obligatoires et varient d’un semestre à l’autre. Le volume horaire de chaque matière est réparti en cours magistraux, travaux dirigés et travaux pratiques.

Classes et amphithéâtres :

Les amphithéâtres sont des salles de cours d’une grande capacité d’accueil (entre 100 et 400 étudiants), destinées à accueillir des cours magistraux. Tous les amphis sont équipés d’un vidéo projecteur et d’un microphone pour aider l’enseignant à s’exprimer clairement, sans élever sa voix.

Contrairement aux cours magistraux, les TD et les TP sont enseignés dans des salles de petites capacités (salles de 10 à 30 personnes). Les travaux pratiques s’effectuent généralement dans des salles machines (informatique ou laboratoire), et les travaux dirigés se déroulent souvent dans des salles de classe.

Stages et Projets de fin d’études :

Le projet de fin d’études est un projet réalisé par les étudiants à la fin de leurs études. Il s’effectue entre les mois d’avril et de mai et représente la dernière étape de la formation des futurs diplômés.

Durant la dernière année de leurs études, les étudiants doivent effectuer un stage en entreprise d’une durée de 3 à 6 mois. Le but du stage est de valoriser les connaissances et les compétences des étudiants afin de faciliter leur insertion dans la vie active. Une fois le stage terminé, l’étudiant doit faire une soutenance de son rapport de stage devant un jury composé de deux membres au moins.

Les Cours magistraux :

Les cours magistraux sont des cours dispensés en amphithéâtre pour des centaines d’étudiants. L’objectif principal de ces cours est de noter l’essentiel de ce qui est dit par le professeur. Les cours magistraux sont souvent complétés par des TD et des TP.

La durée des cours magistraux varie en général entre deux et trois heures, au cours desquelles les étudiant peuvent prendre des notes afin de saisir les éléments essentiels du cours.

9rayti.com vous propose quelques conseils utiles pour une prise de notes efficace : Savoir prendre des notes

Travaux dirigés (TD) et Travaux pratiques (TP) :

Les travaux dirigés (TD) sont des séances d’exercices en classe, obligatoires et destinées à un groupe de 35 étudiants maximum. Leur rôle principal est de compléter et améliorer les connaissances dispensées dans les cours magistraux.

Les travaux pratiques (TP) sont des séances d’enseignement pratique pour un groupe de 10 à 20 étudiants. Contrairement aux cours magistraux et aux TD, le déroulement d’une séance de travaux pratiques nécessite l’utilisation d’un matériel spécifique: machines, ordinateurs, circuits électriques, produits chimiques …

Ex: Durant les séances de TP informatique, les étudiants doivent écrire et exécuter des programmes en utilisant un langage de programmation de type PHP, Java, J2EE, C, C++…

L’évaluation : contrôles et examens

A la fin de chaque semestre, les étudiants sont appelés à passer une session d’examens, dont le but est d’évaluer leurs connaissances et capacité d’apprentissage. Des contrôles continus sont souvent organisés tout au long du semestre, sous forme d’exposés ou de contrôles écrits.

Un semestre est validé si les modules qui le composent ont une note supérieure ou égale à 10/20 (parfois 12/20), ou bien par compensation (entre les matières d’un même module ou entre les modules d’un même semestre). En cas d’échec les étudiants peuvent passer une session de rattrapage.

En cas de non validation, les étudiants peuvent bénéficier du système de compensation. Ce dernier permet aux étudiants ayant obtenu une note globale inférieure à 10/20 de valider leur semestre par compensation. La compensation s’applique également entre les matières d’un même module. Il suffit que la note globale de ce module soit supérieure à 10/20 pour valider toutes les matières.

Les étudiants qui n’ont pas validé leur semestre en première session (soit d’une manière directe, ou par compensation) doivent généralement passer la session de rattrapage. la note qui permet d’être convoqué à passer le rattrapage est déterminé selon chaque établissement. Si la note finale d’un module, après la session de rattrapage, est insuffisante, l’étudiant est déclaré ajourné et devra repasser le module l’année suivante.