Ça y est!  Plus que quelques heures pour passer le fameux examen du Baccalauréat!

Tu te sens prêt(e)? Rappelle toi que tu as passé 12 ans à te préparer pour ce jour, vaut mieux le passer dans les meilleures conditions possibles! Arme toi de tout ce qu’il faut savoir pour être au top!

Ce qu’il faut faire 24h avant le Bac

Le moral, le moral… et le moral :

Nous ne cesserons jamais de vous le dire et d’insister là dessus, votre moral est votre arme ultime, votre meilleur compagnon, votre recette magique pour réussir et votre support le plus infaillible.

Avec un moral d’acier, l’élève est sûr de ce qu’ils fait et il sait de quoi il est capable. En gardant votre moral haut, vous vous assurez d’avoir les meilleures performances, peu importe combien vous avez préparé, il y a toujours une grande partie de vos réponses qui dépendent de votre état psychique et la résistance que vous pourrez endurer.

Ferme les cahiers :

Durant le jour avant le bac, il ne faut plus essayer de comprendre une leçon difficile, ou retenir une information importante. Les recherches scientifiques montrent que ce que tu essaies de réviser le jour juste avant l’examen te fera plus de mal que de bien. Pourquoi? Parce qu’une information fraîche ne fera  que flotter dans ta mémoire à  court terme et interfère avec l’information que tu as déjà retenu il y a des jours, des semaines voire même des mois avant. (La mémoire à court terme c’est celle qui retient les informations pendant quelques heures seulement avant de les jeter aux oubliettes).

Chasse le stress :

Maintenant que tu as fermé tes cahiers, fais quelque chose d’amusant ou  relaxant pour chasser le stress. Sors avec des amis, regarde un film, fais du sport, prend un long bain, ou marche un peu pour changer d’air… Bref, fais toi plaisir! Tu le mérite bien !

Ta santé avant tout :

Rappelle toi que tu as un corps, et il doit être au top le jour du Bac. C’est à dire:

  • Une bonne hygiène ;
  • Un sommeil d’au moins 7h ;
  • Une hydratation régulière : la règle c’est au moins 8 verres d’eau par jour ;
  • Des repas équilibrés : des légumes, des fruits, un peu de protéines et surtout pas de fast-food. Crois-moi,  quand tu seras en salle d’examen,  ce n’est pas le bon moment d’avoir des problèmes de digestion.

Si tu penses que tu auras du mal à dormir la nuit à cause du stress, fait une activité durant la journée qui va te fatiguer, et juste avant de dormir, prends une bonne douche.

N.B: Tu peux être au top de ta révision, mais si tu négliges ton corps et ses besoins, il pourra lui aussi te négliger devant la feuille de l’examen. Ne risque pas ça.

Sois prêt la veille de l’examen :

Avant de dormir, prépare ton sac:

  • Ta convocation ;
  • Ta carte d’identité ;
  • Ta calculatrice ;
  • Une trousse avec deux ou trois stylos bleu ;
  • Une bouteille d’eau.

Prépare ce que tu vas mettre. Vise les vêtements que tu connais déjà et dans lesquels tu te sens confortable. Évite les vêtements trop serrés ou avec des matières synthétiques ou une étiquette qui gratte.

Rêve de succès :

En fermant les yeux pour dormir, c’est normal de penser à tes leçons, à la salle d’examen, à ce qui pourrait arriver… Essaie de visualiser une réussite ! Imagine-toi entrain de répondre aux questions sans problème. Imagine le jour des résultats, le moment où tu verras que tu as réussi avec la mention que tu veux.

Imagine le diplôme du Bac dans tes mains. Imagine-toi dans l’école supérieure que tu souhaites intégrer, le boulot que tu rêves de décrocher, la vie que tu veux mener, à toutes les portes que le diplôme baccalauréat pourra t’ouvrir.

Le jour J : ce qu’il faut faire, ce qu’il ne faut pas faire

Petit déjeuner ? Oui, c’est important :

Au matin, surtout ne néglige pas ton petit déjeuner! Si tu commences une journée sans petit déjeuner, tu  risques d’avoir une crise d’hypoglycémie, des problèmes de concentration, la sensation de fatigue voire même un malaise. Tu n’as pas besoin de ces problèmes en un jour si important.

Gérer le temps :

Le pire cauchemar qui puisse arriver à un bachelier, c’est de préparer toute une année ses matières, bosser dur, stresser, et enfin de compte arriver en retard le jour de l’examen et trouver les portes fermées… Pourquoi ? Parce qu’il n’a pas mis du temps devant lui.

Donc, évite de tomber dans ce piège, dors tôt (pas de nuit blanche), et réveille toi tôt. Mets 45 minutes ou une heure en avance, on ne sait jamais ce qui peut arriver en route, de l’embouteillage, tu as oublié ta convocation et tu dois retournez chez toi… En mettant du temps devant toi, tu ne tomberas pas dans l’erreur.  Vaut mieux arriver une heure avant l’examen que de le rater.

Ne sous-estime pas le temps, qui passe très vite d’ailleurs, donc garde l’œil sur l’horloge et ne prends pas la question du temps à la légère.

Premier contact avec la feuille de l’examen :

Maintenant, tu as la feuille devant toi. La tension monte et tu n’arrives pas à déchiffrer les mots. Rappelle toi, tu as étudié 12 ans pour arriver à ce moment. Le moment où tous ces cours, toutes ces préparations, tous ces soirs passés à comprendre et à apprendre encore et encore, tous les efforts que tu as fournis doivent maintenant donner du résultat. Alors prouve toi que tu n’as pas fait tout ce chemin pour rien.

La première chose à faire, c’est de scanner tous les exercices présentés dans la feuille, et détecter chacun sa difficulté. Ensuite, commencer par attaquer  les plus faciles. En laissant le plus difficile en dernier, tu auras le reste du temps pour se concentrer que sur lui, sans se soucier des autres.

Certains ont du mal à se concentrer au début, ils lisent le premier exercice plusieurs fois mais bizarrement ils n’arrivent pas à capter rapidement. Si ça t’arrive, rappelle toi de cette  petite astuce :  tourne la feuille à l’envers de sorte que l’écriture soit inversée et essaie vraiment de relire l’exercice. Ton cerveau sera obligé de faire plus d’effort pour déchiffrer l’écriture inversée et se “réveillera”. Respire profondément, retourne la feuille au sens original et  à ton stylo !

Surtout ne fais pas ça :

  • Bouger sans cesse, remuer ses pieds, faire du bruit avec ses stylos ;
  • Regarder autour de soi, regarder les autres ;
  • Penser à autre chose, rêvasser ;
  • Commencer à répondre sans lire au moins 2 fois la question ;
  • Commencer par l’exercice le plus difficile ;
  • Ne pas utiliser le brouillon avant de rédiger sur la feuille ;
  • Avoir des pensées négatives.

Donc en résumé, fais en sorte que ton corps soit au top (sommeil, nourriture, hydratation). Planifies ta tenue et prépares tes papiers la veille. Sors de chez toi avec du temps à l’avance. Garde ton calme et ta concentration devant la feuille de l’examen. Reste positif, crois en toi, et réussis !

Pour mettre toutes les chances de ton coté, inscris-toi dès maintenant sur PrepaBac.ma :