Aperçu sur le Bac Libre au Maroc

Du point de vue générale, rater son bac est synonyme d’échec, voire de la fin de parcours scolaire au Maroc. Or, cela ne peut pas être plus éloigné de la vérité. Le bac libre se présente ainsi comme une solution pour toute personne souhaitant obtenir son bac pour entamer les études supérieures de son choix.

Le bac libre au Maroc est un examen destiné aux individus désirant obtenir leur bac en tant que candidat libre, sans être inscrit dans un établissement scolaire. Il s’agit d’une bonne opportunité pour les candidats qui veulent se donner une nouvelle chance de passer leur bac, à condition de remplir certains critères.

L’examen du bac libre est basé essentiellement sur le programme de la deuxième année du baccalauréat. Il est divisé en trois types d’épreuves : les épreuves de l’examen national, les épreuves de l’examen régional et les épreuves de l’éducation physique et sportive (EPS).

Il important de noter que le diplôme de bac libre au Maroc dispose de la même valeur officielle que le bac “classique” qui sanctionne le cycle secondaire qualifiant (lycée). Puisque qu’il confère les mêmes droits, notamment la poursuite des études supérieures, il n’existe donc aucune différence entre les deux types du bac. Le seul inconvénient est qu’il ne permet pas l’accès à certaines formations telles que les CPGE publiques et les écoles militaires.

Conditions d’inscription au Bac Libre Maroc

Les candidatures au bac libre Maroc sont ouvertes aussi bien aux titulaires qu’aux non titulaires du bac, sans restriction d’âge. Pour pouvoir s’inscrire au bac libre, le candidat doit répondre à un certain nombre de conditions, à savoir :

- Le candidat non titulaire du bac doit avoir réussi la troisième année du cycle collégial depuis au moins deux.

- Le candidat titulaire du bac doit déposer sa candidature dans une filière différente de celle de son bac.

- Ne sera pas recevable la demande du candidat qui s’était absenté lors des sessions précédentes sans justificatif valable. Dans ce cas, la candidature ne sera acceptée que deux ans après la dernière session à laquelle s’est absenté le candidat.

- Le nombre de sessions auxquelles le candidat s’est présentées ne peut pas dépasser trois sessions consécutives, auquel cas il doit attendre deux ans, à compter de sa dernière session.

Procédure d’inscription au Bac libre Maroc

Chaque année, les candidatures au bac libre au Maroc se font généralement à partir du début du mois de novembre. La procédure d’inscription se déroule en deux étapes obligatoires :

Première étape : inscription en ligne via le portail de candidature au bac libre.

Deuxième étape : dépôt du dossier de candidature auprès de la délégation provinciale dont relève le domicile du candidat.

La procédure d’inscription doit être complétée dans les délais fixés par le ministère de l’éducation nationale. Pour en savoir plus, veuillez vous référer à cet article.

Suivi de dossier de candidature au Bac Libre Maroc

Les candidats libres inscrits auront la possibilité de suivre leurs dossiers de candidature via le portail électronique de candidature au bac libre susmentionné.

Listes des candidats admis à passer le Bac Libre Maroc

La publication des candidats admis à passer les épreuves du bac libre se fait en trois temps :

1 – Liste provisoire des candidats libres admis : Publication de la liste provisoire des candidats admis à passer les examens du bac libre à la date fixée par le ministère de l’éducation nationale.

2 – Période de réclamation et d’annulation des candidatures : Pour les candidats qui n’auront pas été retenus, une période leur sera consacrée pour présenter leurs réclamations auprès de leurs délégations provinciales. Pour ceux qui auront changé d’avis, ils peuvent également déposer leurs demandes d’annulation de candidature au cours de cette période.

3 – Liste définitive des candidats libres admis : Publication de la liste finale des candidats définitivement retenus pour se présenter aux épreuves du bac libre.