Notre Réseau Éducatif ilycee logo prepabac logo concourat nlogo

INSAP Rabat

Introduction :

INSAP Rabat en bref

INSAP Rabat est une institution d’état placée sous la tutelle du Ministère de la Culture, créée par décret ministériel n°2-83-705 du 31 janvier 1985 et réorganisé en vertu du décret n° 2.10.623 du 19 octobre 2011. Elle est conçue comme un organe d’enseignement, de formation et de recherche en sciences de l’archéologie et du patrimoine.

INSAP Rabat est un établissement d’enseignement supérieur ne relevant pas de l’université, spécialisé dans les sciences relatives à l’archéologie et au patrimoine.

Filières

Cycle fondamental

Programmé sur trois ans, c’est-à-dire six semestres, le cycle fondamental est actuellement doté de deux filières accréditées : la filière « Archéologie » et la filière « Anthropologie-Muséologie ».

Après un tronc commun de deux ans aux deux filières susmentionnées, les étudiants auront à choisir ou seront orientés vers l’un des parcours :

  • Préhistoire, Archéologie préislamique ou Archéologie Islamique pour la filière Archéologie ;
  • Anthropologie ou Muséologie pour la filière Anthropologie-Muséologie.

Deux autres filières sont à accréditer : Il s’agit de « Conservation-restauration » et « Patrimoine culturel immatériel ».

1. Filière « Archéologie »

Après un tronc commun avec celle d’ « Anthropologie-Muséologie », cette filière offre trois parcours : Préhistoire, Archéologie préislamique et Archéologie Islamique. Chacun de ces derniers permet une spécialisation qui est appelée à se perfectionner au niveau du master correspondant.

2. Filière « Anthropologie-Muséologie »

Après un tronc commun avec la filière « Archéologie », cette filière offre deux parcours : Anthropologie et Muséologie. Les étudiants en possession du diplôme du cycle fondamental dans leur parcours de choix, peuvent poursuivre leur formation en master.

3. Filière « Conservation-restauration »

Destinée à l’accréditation, cette filière ambitionne d’assurer une formation dans le domaine de la conservation-restauration aussi bien du mobilier que du bâti. Deux parcours sont ensuite prévus, un est dédié au mobilier et l’autre aux monuments historiques.

4. Filière « Le patrimoine Culturel Immatériel »

Destinée à l’accréditation, cette filière a pour vocation la construction et le développement des compétences culturelles selon une conception pluridisciplinaire. Elle se fonde sur l’étude du patrimoine culturel immatériel en tant que traditions orales, système de connaissances et savoir-faire.

Cycle de Master

Outre le cycle fondamental, le cycle de Master est doté de plusieurs filières. Ces dernières sont destinées à améliorer les connaissances des candidats en leur permettant de se spécialiser davantage dans un des parcours entamés dès ledit cycle fondamental. Le Master est organisé sous forme de quatre semestres subdivisés en deux stades : un premier d’acquisition des connaissances de base (tronc commun) et un second d’approfondissement et de perfectionnement.

1. Filière « Histoire et Archéologie de l’Occident Méditerranéen » (2014-2018)

Cette filière permet aux étudiants inscrits de bénéficier d’une formation approfondie en Archéologie tout en prenant en considération les paysages culturels qui correspondent aux contextes naturel et humain du patrimoine archéologique. Elle leur permet également de maintenir, de renforcer et de s’ouvrir sur des institutions universitaires nationales en vue d’avoir une formation adéquate et solide. Ce master est axé la formation d’une nouvelle génération de cadres capables de prendre en charge les chantiers archéologiques pour les différentes périodes de l’Histoire du Maroc.

2. Filière « Muséographie » (2014-2018)

Cette filière permet aux étudiants inscrits de bénéficier d’une formation approfondie en muséographie, notamment une meilleure connaissance des objets muséographiques, une bonne gouvernance des collections muséographiques et des institutions muséales et culturelles et une maitrise des techniques de conservation-restauration, d’exposition et de médiation culturelle. Elle leur permet également de maintenir, de renforcer et de s’ouvrir sur le milieu socio-économique, les secteurs culturels privés et institutionnels et sur les institutions universitaires nationales, les institutions muséales et universitaires partenaires internationales pour offrir aux étudiant(e)s une formation solide. Ce master est destinée à la formation d’une nouvelle génération de cadres apte à assurer la gestion et la conservation des biens culturels au sein des institutions muséales, à gouverner des musées et à mettre au service du développement, les richesses patrimoniales autant nationales que locales.

3. Filière « Diversité Culturelle et Patrimoine » (2016 à ce jour)

Cette filière permet aux étudiants inscrits de bénéficier d’une formation approfondie en anthropologie appliquée à la question de la diversité culturelle et à celle du patrimoine. Elle leur permet de maintenir, de renforcer et de s’ouvrir sur les secteurs culturels privés et institutionnels et sur les institutions universitaires nationales, les institutions muséales et universitaires partenaires. Ce master est conçu dans l’espoir de former une nouvelle génération de cadres apte à assurer la gestion des départements publics, des cabinets d’ingénierie culturelle et des institutions culturelles.

4. Filière « Préhistoire » (à partir de septembre 2019)

Cette filière permet aux étudiants inscrits de bénéficier d’une formation approfondie en Archéologie préhistorique tout en prenant en considération les nouveaux acquis nationaux et internationaux de la Préhistoire. Elle leur permet également de maintenir, de renforcer et de s’ouvrir sur des institutions universitaires nationales et internationales. La formation assurée dans le cadre de ce master serait à même d’outiller efficacement les étudiants pour prendre en charge les chantiers préhistoriques nationaux.

Cycle doctoral

La formation doctorale en « Sciences de l’archéologie et du patrimoine » est un cycle doctoral qui a pour objectif de poursuivre la formation des professionnels spécialisés dans le domaine des sciences de l’archéologie et du patrimoine. C’est une formation qui constitue la dernière étape de la réforme pédagogique que l’INSAP a entrepris depuis 2012 à l’instar des autres établissements de formation des cadres de l’enseignement supérieur. L’objectif principal est de continuer à préparer les promotions d’étudiants qui ont obtenu leur master dans les différentes spécialités de cet établissement ainsi que ceux d’autres institutions. Ces lauréats assureront la relève dans le domaine de la recherche archéologique et anthropologique ou ils formeront les futurs cadres qui prendront en charge la gestion et la mise à niveau des établissements culturels et en particuliers les sites, parcs archéologiques, musées etc. Cette formation leur permettra aussi d’accéder aux carrières d’enseignant chercheur dans les universités marocaines, étrangères.

Diplômes
Trois diplômes sont discernés au terme de trois cycles d’études :

  • Diplôme de premier cycle en sciences de l’archéologie et du patrimoine après deux (2) années d’études en tronc commun.
  • Diplôme de deuxième cycle en sciences de l’archéologie et du patrimoine, après deux (2) années de spécialisation.
  • Diplôme de Troisième cycle de spécialisation répartie en deux tranches :
    • Première tranche deux (2) années, sanctionnée par un Certificat d’Études Supérieures.
    • Deuxième tranche trois (3) années maximum : préparation et soutenance d’une thèse de doctorat de 3ème cycle de l’INSAP.
Durée d'études
4 ans d’études.
Débouchés

Les lauréats de l’INSAP travaillent pour l’Etat. Mais, ils peuvent exercer pour les agences, les collectivités locales ou dans le privé. Ils ont vocation à diriger des établissements culturels et à piloter les différentes politiques du patrimoine culturel.

Leurs missions sont, entre autres, :

  • L’étude ;
  • La transmission des savoirs ;
  • La gestion et la mise en valeur du patrimoine culturel dans les spécialités archéologie, monuments historiques, anthropologie et muséologie ;
  • L’inventaire, le classement, conservation-restauration.