JLM ENIM en bref

Formée d’une quarantaine de jeunes étudiants en ingénierie, notre équipe a essentiellement pour but de venir en aide aux gens dont les conditions de vie sont défavorables, pour ainsi améliorer leur situation. Au sein de l’Ecole Nationale de l’Industrie Minérale (l’ENIM), les plans de travail sont élaborés afin de répartir les tâches entre différentes cellules de l’équipe. Cela se fait dans le cadre du programme marocain « Jeunes Leaders Marocains » (JLM),  une organisation à but non lucratif sous la présidence de Hakim Semmami, elle encadre les étudiants marocains dans la création de projets socio-économiques, dont les revenus sont au profit des populations démunies.

Projets JLM ENIM

Durant les deux dernières années, nos projets ont été nombreux, débutant avec :

« Cactus Oil Project » : Dans ce projet, nous avons intervenu dans la région de Zarhoune (30km de Meknès) auprès de la coopérative Chabab Zarhoune spécialisée dans la production d’huile de figue de barbarie. Notre but a été de diversifier les produits de la coopératives, développer une stratégie Marketing pour les commercialiser, concevoir une solution technologique pour la valorisation de la pulpe pour la consommation par l’homme et pour la fabrication de fourrage. Notre ambition a été de réaliser un projet pilote, le cactus étant un peu partout au Maroc.

« Green School Morocco » : Soucieuse de donner une nouvelle approche à l’éducation environnementale au sein des établissements d’enseignement au Maroc, l’équipe JLM/enactus ENIM a mis au mois un projet qui vise à faire de l’Ecole Nationale de l’Industrie Minérale (ENIM) une école écologique modèle au Maroc. En effet, ce projet est articulé autour de trois axes principaux : la valorisation des déchets, l’efficacité énergétique et l’économie de l’eau.

« Gardens In The Sky » : Après Manhattan et Berlin, Rabat adopte enfin le rêve du paradis même à petite échelle. Le concept « Gardens In The Sky » est le fruit de plusieurs mois d’études et de reflexions de l’équipe JLM ENIM. Il s’agit d’instaurer le jardin pilote à l’orphelinat « Dar Al Moubdioune » à Témara, afin d’apporter à ses enfants un espace conviviable et agérable. Comme son nom l’indique, c’est un jardin de toiture.

L’idée est simple et consiste en la transformation des toits et terrasses délaissées et inutilisées en les aménageant en espaces verts pouvant servir d’échapatoire à la conurbation ou encore en de petits potagers pratiques pour la consommation personnelle ou pour la culture de plantes médicales. Outre l’approche environnementale, ce projet revêt une valeur sociale et citoyenne ; il est encouragé par la représentation de la République Fédérale d’Allemagne à Rabat.

« Taxi Ads » : Le rythme de vie accéléré du 21 ème siècle oblige les gens à passer plus de temps en déplacement pour accomplir leurs nombreuses occupations. Le déplacement continu des consommateurs et la situation précaire des chauffeurs de taxis ainsi que les bénéfices limités des propriétaires de ces derniers sont les raisons qui ont poussé l’équipe « Jeunes leaders marocains» de l’école nationale de l’industrie minérale à penser au projet « taxi ads ».

Motivée et dévouée, l’équipe JLM ENIM veille nuit et jour pour la réalisation de ce projet et s’est décidée à être l’intermédiaire entre les propriétaires des taxis et les annonceurs.

Concept déjà présent Tokya, New York et Shanghaï, «Taxi Ads » est l’affichage mobile ou publicité a l’intérieur des taxis qui sillonnent la ville de Rabat. Le concept est simple : il s’agit d’une plaque de publicité installée dans le siège arrière ou dans l’appui-tête des taxis, pour que chaque passager puisse la voir.

Le projet portera de l’aide aux propriétaires des taxis qui gagneront de l’argent supplémentaire sans peine et rendra service aux annonceurs car c’est un excellent moyen de visibilité pour les entreprises d’autant plus que les prix sont très abordables. De plus il s’implique fortement au cœur de  l’entreprenariat social.

Actions solidaires JLM ENIM

Parallèlement à la réalisation des projets, l’équipe JLM ENIM a mis en place un programme d’actions solidaires ciblant de différentes populations. Le maitre mot dans ce programme est la continuité. Ce sont en effet, les premiers pas pour instaurer « des habitudes solidaires » dans ce club.

            Action « N3iydou jmi3 » : les jeunes Leaders de l’ENIM se sont rejoints à la famille JLM dans l’opération « N3iydou Jmi3 », une compagne de collecte de dons pour offrir à des familles défavorisées la joie de l’Aid en leur achetant le mouton. En trois jours de collecte, les JLMs de l’ENIM ont collecté la somme de 1720 dhs.

            « Siday’s ENIM » : Du 6 au 13 décembre 2012, JLM ENIM a organisé les journées de lutte contre le SIDA « SIDAY’S ENIM ». En effet, pendant ces journées, les membres de l’équipe ont sensibilisé les étudiants de l’ENIM à propos du VIH/SIDA et ont organisé la collecte de dons. Enfin une soirée artistique « SIDA Fight Night » est venue clôturer cette semaine. La somme collectée de 5506.3 dhs a été versée au profit de l’Association de Lutte Contre le Sida (ALCS) qui œuvre dans la sensibilisation contre le virus et dans la prise en charge des personnes vivant avec le SIDA. Un accord de coopération avec l’ALCS a été établi.

Action « La voix du cœur » : En collaboration avec l’association « enfant et santé », l’équipe programme une journée de solidarité avec des enfants sourds muets à Mohammedia. Une journée pleine d’activités ludiques et d’épanouissement comprenant, entre autres, une visite au zoo national de Témara et bien d’autres surprises.

L’équipe JLM ENIM, avec les autres équipes,  sera amenée à participer à la compétition nationale organisée par JLM afin d’encourager les personnes qui se sont impliquées dans les projets. Chaque équipe rassemblée, présente ses projets devant un jury composé de personnages gouvernementaux, de spécialistes économiques et des responsables des grandes entreprises marocaines. Quatre critères doivent être respectés dans chacun des projets, il s’agit de l’aspect économique, social, environnemental, et celui de la pérennité. La prochaine compétition aura lieu le 27 avril 2013 au sein de l’Ecole Nationale de l’Industrie Minérale. L’équipe gagnante devra aller à l’étranger et rencontrer des organisations non gouvernementales pour créer des liens avec de nouvelles personnes pour partager leur expérience, importer des idées étrangères ou encore exporter son savoir faire. La date de cette seconde étape est prévue pour septembre 2013.